20 fausses croyances sur le mal de dos – Partie 2

image accueil
Les fausses croyances jouent un grand rôle dans les douleurs lombaires. Nous allons essayer de les supprimer une à une.
  • Je dois faire doucement jusqu’à ce que la douleur disparaisse 

    Il faut continuer de bouger comme d’habitude, essayer de ne pas fixer toute son attention sur son dos car cela peut favoriser les mécanismes de chronicisation de douleur.

  • Je dois faire une radio quand j’ai mal au dos

    Les résultats vont souvent avoir un effet négatif sur le ressenti du patient car il y a toujours une « anormalité » ; il est normal avec l’âge d’avoir des dégénérescences, celles-ci ne sont pas toujours symptomatiques.

    Il arrive souvent qu’il y ait une dégénérescence discale à un étage vertébral mais que les symptômes soient en rapport avec un autre étage et donc qu’il n’y ait pas de liens entre ceux-ci. Mais si le patient sait qu’il a une hernie discale ou autre, il va associer ses douleurs à celle-ci et se sentir dépasser, penser qu’on ne peut rien faire ou qu’il faut opérer. Ce qui est faux…

  • La plupart des maux de dos sont causés par des blessures graves (fractures, tumeurs) ou par le port de charges lourdes

    85 à 90% des lombalgies n’ont pas de causes tissulaires identifiées (aspécifiques), elles sont généralement dues à des troubles posturaux, des déséquilibres musculaires, une mauvaise hygiène de vie, mauvaise nutrition, troubles du sommeil, …

  • On ne peut pas garder un dos sain toute sa vie

    Il y aura des dégénérescences au niveau du squelette et des différents tissus mais la douleur n’est pas inéluctable.

  • Mon dos n’est pas solide

    Votre colonne vertébrale est solide, ses courbes existent pour permettre un soutien optimal, elle est solide et souple à la fois, c’est le centre de votre squelette. Elle a également un rôle important de protection de la moelle épinière.

  • Je dois arrêter les activités qui me font mal

    Il faut les adapter à votre tolérance à la douleur, mais ne pas les arrêter ; l’évitement va accentuer la boucle de la douleur.

  • Je dois porter un corset pour protéger mon dos

    Le corset va avoir l’effet inverse à celui rechercher ; si vous le porter trop souvent, les muscles vont arrêter de jouer leurs rôles et devenir « paresseux ». Il est préférable de réaliser un travail de renforcement musculaire pour que vos dorsaux et votre transverse de l’abdomen (abdominaux) jouent ce rôle gainant car ce sont leurs rôles.

  • Une personne souple n’a pas mal au dos

    Trop de souplesse peut également amener des douleurs s’il n’y a pas un bon contrôle. Il n’y a d’ailleurs pas qu’un facteur qui va jouer un rôle dans l’apparition de douleur. La souplesse est importante mais elle n’est pas suffisante à elle seule.

  • Une bonne posture suffit à supprimer la douleur

    Une bonne posture va aider à supprimer les douleurs mais il faut qu’il y ait un bon contrôle, une bonne musculature et une souplesse suffisante.

  • Si j’ai mal, je dois me faire « remettre les vertèbres en place »

    Lors d’une manipulation vertébrale réaliser par un kinésithérapeute ou par un ostéopathe, nous ne remettons pas des vertèbres en place, elles ne sont d’ailleurs pas déplacées. Il existe en général un léger manque de mouvement/glissement que nous allons essayer de redonner avec des manipulations ou autres techniques diverses. D’ailleurs le « crac » n’est pas toujours résultant d’une bonne manipulation.